Biographie

Christine Armanger est chorégraphe et performeuse qui a travaillé notamment avec Yves-Noël Genod et Laurent Bazin. Elle s’est formée auprès de Romeo Castellucci, Jan Fabre, Ambra Senatore, Gisèle Vienne, Béatrice Massin.
En 2012, elle fonde la Compagnie Louve et crée ses propres pièces. Armanger s’intéresse à la stimulation de l’inconscient, entre l’intime et l’universel. Elle développe une pratique performative sur les réseaux sociaux sous son avatar, Edmonde Gogotte. Elle est lauréate 2017 du programme Hors les murs de l’Institut français avec sa pièce Edmonde et autres saint(e)s. Elle à présenté ses œuvres à Micandanses, La Loge, Le Générateur, Le Silencio, la Cité internationale des Arts, la galerie Thaddaeus Ropac, La Villa Medicis, et au Palais des paris (Tokyo, Japon).

Quelques dates
2020 - MMDCD, Micadanses, Paris.
2020 - Dance Me Deep, le 104, Paris.
2016 - Edmonde et autres saint(e)s, Micadanses, Paris.
2015 - Un Rossignol, Micadanses, Paris.
2013 - Pourpre, Centre National de Danse (Pantin) et Centre de Développement Chorégraphique (Vitry-sur-Seine).

Les œuvres de Christine Armanger
Janv. 2020
Dance Me Deep – prototype est un projet de recherche sur les manifestations de l’inconscient, sous la forme d’un dialogue entre danse et technologies 3D. L’espace scénique se compose de deux écrans et de volumes géométriques blancs. Une performeuse est couchée sur l’un d’eux et semble dormir. Un bras robotisé d’impression 3D retranscrit ses rêves et cauchemars en objets, tandis qu’elle cherche à retrouver et écrire par la danse son expérience de la nuit. Au fur et à mesure de la performance, …
Oct. 2015
Christine Armanger danse sur scène seins nus, seulement vêtue d’une jupe. Elle est éclairée par un halo de lumière et est entourée par le public. Elle découvre successivement le haut ou le bas de son corps, en levant ou en baissant sa jupe. Puis, elle se passe minutieusement une cuillère sur tout le corps.
Christine Armanger apparaît aussi dans les œuvres suivantes
Oct. 2015
Samedi 17 octobre 2015 Cette journée a réuni cinquante artistes et participant.e.s sur un mode de représentation linéaire. Le public a découvert la quinzaine de performances l’une après l’autre et a …