Informations œuvre
  • Dates de représentation 14/10/2017 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Ernesto Lévy, Tamar Raban
Informations évènement
Note d’intention

A deed est un événement « ici et maintenant » qui évoque et dissout différents récits et significations liés au temps, à l’espace et à ceux qui sont au-delà.

Notice de l’œuvre

Chacun.e dans un côté de la salle, Ernesto Lévy et Tamar Raban sont debout sous un halo lumineux. Tamar Raban retire ses bijoux et sa ceinture et commence à secouer un tissu. De petits objets et des feuilles mortes sortent de ses manches. Une fois l’action terminée, elle et Ernesto Raban retirent leur veste et les secouent de haut en bas. Il·elles restent sur place puis il·elles parcourent la salle en poursuivant cette même action.

Une vidéo montre en parallèle les deux performeur·ses répéter ce même geste. Cette mise en abyme amplifie la répétition du mouvement, jusqu’à la perte de sens. Au bout de trente minutes, il·elles s’arrêtent brusquement et quittent la salle.

En images
Image 1/7
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 7
  • Crédits photographes Bernard Bousquet
  • Dates des prises de vues 14/10/2017
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir les artistes
Ernesto Lévy
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 1
Ernesto Levy est un artiste multidisciplinaire actif depuis les années 1970 à Amsterdam, Tel Aviv et Buenos Aires. Dans une recherche thématique basée sur les besoins existentiels fondamentaux, son idée de documentation se déploie dans des représentations precises de rituels quotidiens. Il a exposé à la biennale du Changjiang Museum of Contemporary Art, à la galerie Engel de Tel Aviv et à la galerie Labirynt Plaza de Lublin. Dans sa vidéo Deed, composée de plusieurs actes et réalisée en collaboration avec Tamar Raban, une performeuse est filmée dans son quotidien pendant 24 heures.
Tamar Raban
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 1
Tamar Raban est une artiste israélienne née en 1955. Elle est la fondatrice et la directrice artistique de Performance Stage, de l’Ensemble 209 et du ZAZ Festival. Parallèlement à sa pratique, elle enseigne l’art de la performance dans les écoles et les académies d’art. Elle est également animatrice d’ateliers de performance et de théâtre post-moderne en Israël et à l’étranger. Influencée par son propre travail de peinture, ses performances possèdent une dimension visuelle forte par l’usage du médium vidéo. Elle engage son corps de manière totale dans ses performances, allant jusqu’à se vider d’une partie de son sang dans Self-altar en 1999. Sa pratique se fonde sur une tension forte entre les éléments ; entre automatisme et spontanéité, humain et industriel, …