Informations œuvre
  • Dates de représentation 22/09/2018 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Nadia Vadori-Gauthier
  • Artistes invité·e·s Jeanne Alechinsky, Margaux Amoros, Isabelle Chemin, David Di Paolo, Damien Dos Santos, Stéphanie Dufour, Christophe Gaussent, Gaël Giraud, Lucas Hérault
Note d’intention

Le Corps collectif s’accorde au rythme des saisons et à l’éternel retour des métamorphoses de la Terre en célébrant ici l’équinoxe d’Automne. Une des chansons fondatrices du Rock’n’Roll, That’s All Right, musique métissée et porteuse d’idéaux et de protestations par excellence, devient le fil rouge de cette performance rituelle collective.

Notice de l’œuvre

Ce rituel chorégraphique du Corps collectif est le deuxième épisode dédié à une série sur le cycle des saisons. La salle du Générateur baigne dans une lumière orangée et le sol est recouvert d’un tapis de feuilles mortes. Les membres de Corps collectif sont habillés de tons pourpre. Il·elles entament une ronde autour d’un halo lumineux. Le groupe se resserre, s’écarte et se réunit autour du centre où se trouve un tas de feuilles ou un·e danseur·se. Parfois toujours en ronde ou alors en ligne, parfois au sol ou en occupant tout l’espace, les corps des danseurs - dans leur physicalité première - construisent la chorégraphie plutôt que l’esprit de chaque interprète. À un moment donné, les danseur·ses laissent l’espace vide et au son du morceau That’s all right mama d’Elvis Presley, il-elles se lancent chacun leur tour sur le devant de la scène et donnent libre cours à leurs mouvements aller au rythme de la musique. Puis, la ronde initiale se reforme et les différentes actions recommencent, comme une rengaine. Différentes musiques accompagnent les mouvements du groupe, on retrouve par exemple des mélodies d’orgue, la Gnossienne n°4 de Satie, Pampa de Santolalla… Enfin, les performeur·ses, en partie nu·es, amènent des grappes de raisins, des branchages et du vin sur scène. L’une des performeuses, portée par deux danseurs, vide une cruche de vin rouge sur les autres danseur·ses. Les artistes se figent peu à peu dans un grand tableau final et la lumière s’éteint.

Nadia Vadori-Gauthier réalise La Minute de Danse #1347 et #1348.

En images
Image 01/16
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 16
  • Crédits photographes Bernard Bousquet, Tadzio
  • Dates des prises de vues 22/09/2018
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Documents
Partition des danses chorégraphiés sur la musique comptée en huit

Partition à partir de laquelle travaille le Corps Collectif. Composée par Nadia Vadori-Gauthier, elle permet aux danseurs de prendre part à la composition chorégraphique instantanée.

  • Type de document Partition
  • Auteur·trice Nadia Vadori-Gauthier
  • Année 2018
  • Langue Français
  • Nombre de pages 2
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 11
Formée à la danse, aux arts de la scène et de l’image (vidéo, arts plastiques), spécialisée dans diverses pratiques du mouvement (danse, Body-Mind Centering®, mouvement authentique, yoga), Nadia Vadori-Gauthier est chorégraphe et chercheuse et fonde ses recherches artistiques et théoriques sur son expérience somatique. Elle œuvre conjointement sur les plans de l’art et de la recherche créant des projets chorégraphiques et écrivant des articles scientifiques. Ses propositions se situent dans une perspective éthique qui place la relation aux autres et la résonance avec les environnements au cœur de ses processus de recherche-création. Par la danse, elle habite le monde contemporain et ses espaces naturels et urbains, pour proposer des façons nouvelles de créer du lien. Elle s’engage …
Découvrir les artistes invité·e·s
Les œuvres de Nadia Vadori-Gauthier
Oct. 2021
La musique électronique de Victor Pavel se fait entendre crescendo tandis que Nadia dispose des fleurs en pot dans l’espace. Au micro, vêtue d’une veste à fleurs, elle lit son texte d’un ton à …
Déc. 2018
Cette performance du Corps collectif est le troisième épisode dédié à une série en lien avec le cycle des saisons. La salle du Générateur baigne dans une lumière blanche. Les danseur·ses sont …
Oct. 2017
Après avoir dansé en solo quelques minutes sur la chanson “One Thousand Dances” par Theo Lawrence à la guitare et à la voix, elle et ses compagnons installent et allument 1000 bougies. …
Mars 2017
Avant l’entrée des spectateur·rices, les danseur·ses du Corps Collectif effectuent pendant trente minutes de Mouvement Authentique (pratique qui consiste à bouger consciemment à partir de parts …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+1)