Informations œuvre
  • Dates de représentation 05/10/2019 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Biño Sauitzvy
  • Participants Rémi Bolard, Camille Bontout, Ephraïm Gacon Douard, Valentino Martinetti, Riccardo Pedri, Anniina Peltovako, Gal Zdafee
Informations évènement
Note d’intention

« La Forêt de Cristal est une forêt imaginaire qui symbolise toutes les forêts. C’est une forêt hybride, ancestrale, en devenir, faite d’espèces rêvées, d’arbres et d’êtres mixés. Elle est lumineuse et invite à l’initiation, au passage (…) »

  • Biño Sauitzvy

Le chorégraphe et chercheur brésilien met ici en scène dix apprentis circassiens pour un moment de partage, de découverte où les pistes entre amateurs et professionnels se confondent.

Notice de l’œuvre

La performance dure une heure. Lorsque le public s’installe dans le noir, une musique méditative et des sons d’animaux et de forêt emplissent l’espace. La lumière s’adoucit peu à peu, la musique s’arrête, pendant que les six circassien·nes apparaissent lentement aux yeux des spectateur·rices. Il·elles sont allongé·es vêtu·es de manteaux de fourrures, on ne distingue ni leurs visages ni leurs corps.
C’est alors qu’il·elles se débarrassent lentement de cette première couche, ces peaux mortes, gardant sur eux une autre peau : une longue jupe qui retombe sur le haut de leur buste alors qu’ils se renversent : la tête au sol, les pieds en l’air, à l’image d’une plante. Cette première mutation tend à se répéter tout au long de la performance, à l’image, là aussi, de toutes formes de vie (animale, végétale, etc.).
Ainsi, les six interprètes évoluent d’abord par couples et forment peu à peu une chaîne sur le sol, puis en un groupe ramassé. Il·elles montent les un·es sur les autres ou se laissent tomber dans les bras des un·es des autres. Entre de longs moments de silence, les spectateur·rices entendent le bruit de la pluie et du vent, ou celui d’animaux exotiques. À un moment, il·elles se tiennent debout les un·es à côté des autres et se mettent à grimacer, à gémir, à grogner.
La performance s’achève sur une performeuse qui, seule, isole l’image collective du début (la plante) à l’aide de toutes les peaux mortes suspendues. Elle dispose de la terre sous sa tête pendant que l’un de ses partenaires l’arrose. Elle écarte les jambes et les bras, en équilibre sur sa tête, et les autres performeur·ses forment derrière elle une pyramide contre le mur.

En images
Image 01/22
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 22
  • Crédits photographes Léa Dasenka
  • Dates des prises de vues 05/10/2019
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 23
Performer, acteur, danseur, chorégraphe, metteur en scène et chercheur brésilien, Biño Sauitzvy est également docteur d’Esthétique, sciences et technologies des arts - spécialité théâtre et danse, à l’Université Paris 8. Son parcours débute comme acteur en 1994 au Brésil. En tant que metteur en scène, à Porto Alegre, il a dirigé le Groupe Sotão pendant cinq ans. Pour ce travail, il a reçu le prix du meilleur metteur en scène de la ville de Porto Alegre en 2001 et meilleur spectacle de danse en 2002. A Paris depuis 2003, il est membre fondateur du Collectif des Yeux avec lequel il développe différents projets de performances, d’expositions, de films et vidéos. Il collabore avec plusieurs compagnies de théâtre, cirque, danse et butô, entre autres, la Cie L’In-Quarto, …
Les œuvres de Biño Sauitzvy
Oct. 2023
Deux tapis de danse blanc sont suspendus en croix au centre de la salle. A l’opposé l’un de l’autre, Biño Sauitzvy et Thomas Laroppe, se déshabillent lentement. Nus, ils se rejoignent au centre, …
Févr. 2021
Au sol, deux corps se lovent autour d’une sculpture représentant un arbre fait de fils rouges. Les deux performeur·euses, Lorette Sauvet et Cyril Combes se caressent, se mordent, s’embrassent, …
Oct. 2018
Sans titre, Biño Sauitzvy et Thomas Laroppe Cette performance d’une durée de quelques minutes commence par l’arrivée d’un homme, Thomas Laroppe, vêtu d’une chemise blanche ouverte, d’un pantalon noir …
Oct. 2018
Un homme vêtu d’une chemise blanche ouverte, d’un pantalon noir et d’un bonnet de piscine arrive sur scène et se place sous un halo de lumière blanche. Il s’immobilise, dos aux spectateurs, et se met …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+11)