Informations œuvre
  • Dates de représentation 09/10/2011 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Rugiada Cadoni, David Liver
  • Artistes invités François Piednoir, Thierry Maboang, Superteste (Nicolas Di Caprio)
Informations évènement
Note d’intention

1970. Albert Ayler est retrouvé mystérieusement noyé dans le port de New York, à trente quatre ans.”
En improvisant une représentation sur le thème du fantôme d’Albert Ayler, Y Liver (duo David Liver et Rugiada Cadoni) relit, corrige et développe ses propres actions précédentes, afin d’en fixer une existence factuelle au travers d’un acte collectif de documentation. Il aborde le thème des interstices de l’histoire ; ces espaces immédiatement comblés et reconstruits par une mémoire revendiquée et autoproclamée où mêmes les meilleures volontés jouent à l’agent double/trouble.
Cette performance a été présentée dans la publication des Entretiens [ frasq ], réalisés par Lore Gablier en 2013. Dans cette publication, un texte de David Liver traite de l’impossible écriture de la performance, de son incapacité à décrire la performativité de l’action, de son inscription dans le temps et de sa dimension hasardeuse. Ce texte est accompagné de photographies en noir et blanc de From the general intellect - My name is Albert Ayler, [ frasq ] 2011 de David Liver, sous son nom de scène Y Liver.

Notice de l’œuvre

Dans le hall d’entrée, avant de pouvoir rentrer dans la salle, le public perçoit le son d’une batterie. Une action est en cours mais le public n’y est pas convié. On entend David Liver dissertant sur la religion, la politique, la différence, l’altérité…
Lorsque le public est finalement autorisé à entrer dans la salle, David Liver n’a plus de voix, le danseur est en sueur, le batteur semble exténué. Ils tentent de reprendre la performance mais cette seconde version est profondément marquée par l’effort qu’a nécessité la première partie de la performance. En réalité, on comprend qu’en fait elle est terminée.
C’est alors le début d’une série de récits énoncés par l’artiste, avec des propos qui s’emmêlent et se renvoient en écho, nous entraînant dans une suite de chausse-trappes temporelles. Un labyrinthe de sens dont sans doute seuls les quatre protagonistes possèdent la clef. Les performeur·ses expérimentent et interrogent les fondements de la relation d’un public à une oeuvre : le public n’est plus ici le récepteur privilégié de la performance.

En images
Image 01/13
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 13
  • Crédits photographes Bernard Bousquet
  • Dates des prises de vues 09/10/2011
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir les artistes
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 5
Née en 1977 à Lecco dans le nord de l’Italie, Rugiada Cadoni s’est formée au lycée artistique Medardo Rosso, à l’Accademia d’Urbino, à l’Accademia di Sassari et à l’Accademia di Brera. En 1999, Cadoni collabore avec David Liver pour former le duo Y LIVER. Leurs performances sont remarquées par la critique d’art Giuliana Altea et ils sont vite inclus dans une exposition collective à la Galleria Luciano Inga Pin à Milan. Peu après une exposition dédiée au duo a lieu à la Galleria Pino Casagrande à Rome. En 2003, le duo part à Paris où ils exposent et performeront dans la galerie Estace, Nivet-Carzon, le Générateur et plusieurs autres. En 2014, ils demenagent à Bruxelles, mais Rugiada rentre à Paris où elle a continué à travailler jusqu’en 2020 quand elle part en Sardaigne où elle enseigne …
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 6
Né en 1977, David Liver vit et travaille entre Milan et Strasbourg. Auteur, performeur, et artiste conceptuel, il travaille le texte, les arts visuels, les films, le théâtre et la radio. Son approche contradictoire l’amène souvent à initier des projets collectifs, ou à y prendre part, dans le but d’ouvrir sa pratique par un acte de négociation implicite. Il a créé avec Rugiada Cadoni le duo Y Liver en 1999, auquel leur séparation en 2013 a mis fin. Entre 2013 et 2017, il collabore avec Fabien Pinaroli, qui co-écrit certaines de ses performances écrites qu’ils appellent « pre-actement ». Depuis 2012, David Liver est l’un des principaux membres d’E IL TOPO, collectif d’artistes et revue internationale, qu’il a contribué à créer et dont il a édité plusieurs numéros. David Liver a …
Les œuvres de Rugiada Cadoni
Juil. 2018
Coiffée d’une couronne multicolore identique à celle de la statue de la liberté, d’une veste kaki couverte d’inscriptions et de talons aiguilles, Rugiada Cadoni pénètre dans la salle du Générateur …
Oct. 2012 – Oct. 2014
La performance originale commence par une question posée avec insistance au public : « Combien y a-t-il de juifs ici ?». Les performeur·ses extraient du public un groupe de …
Rugiada Cadoni David Liver Fabien Pinaroli
Oct. 2013
The Presence est une performance écrite réalisée par le duo Y Liver (David Liver et Rugiada Cadoni), en collaboration avec Fabien Pinaroli. Tous les vendredis soir un texte est diffusé dans lequel la …
Les œuvres de David Liver
Juin 2015
Dans le cadre de l’exposition «  3 en UN : Dégagements/Déplacements », David Liver propose l’œuvre America, qui avant d’être une exposition, est une action accomplie par des …
Oct. 2014
Give me honey est le récit, par Lore Gablier et Nadia Barrientos, d’une performance de David Liver qu’elles sont les seules à avoir vues la veille. Elles ont écrit un texte qu’elles lisent au public …
Oct. 2012 – Oct. 2014
La performance originale commence par une question posée avec insistance au public : « Combien y a-t-il de juifs ici ?». Les performeur·ses extraient du public un groupe de …
Mai 2014
Les deux performeurs proposent aux spectateur.rices de choisir entre voir la performeuse Aurore Laloy lire son texte sans l’entendre, ou entendre le texte qui sort d’une enceinte dans la …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+1)