© Bernard Bousquet

Biographie

Sarah Venturi est née en 1973 et vit et travaille à Marseille.
Sa pratique s’est constituée autour des arts plastiques, de l’esthétique, des arts vivants et plus récemment de la musique. Naviguant entre peinture, performance et photographie, ses travaux qui évoluent souvent sur un principe sériel, se créent sur un mode intuitif avec pour principales constantes la conjonction des contraires et un intérêt marqué pour le temps.
Elle développe depuis 2009, au sein de la Fédération Mondiale de Ricochets (FMR), le jeu des ricochets comme pratique artistique et expérience de pensée.
Sarah Venturi intervient au Générateur depuis 2010, où elle a présenté plusieurs performances individuelles, mais également en collaboration avec Cyril Jarton, et dans le cadre des formats collectifs comme Les salons de Frasq.

Les œuvres de Sarah Venturi
Juin 2022
Tout le long de ce Show your [ frasq ] les images filmées par une caméra sur pied sont projetées en direct. Ariane Zarmanti s’enduit d’eau et de farine en déroulant du papier. Transformée en statue blanche, elle pose le papier toilette sur elle. Sonia Codhant, accompagnée au piano par François Marnier, lit ou chante à sa façon des chansons populaires telles que “Je suis malade” ou “J’aime les filles”. Christine Coste, Catherine Ursin, Violaine Joffart et ? Face à un des murs, Catherine …
Oct. 2021
Après un rapide dialogue avec le régisseur du Générateur, à propos d’un colis qui lui est destiné, Sarah Venturi ouvre avec une scie, le paquet contenant deux toiles blanches carrées. Qu’est ce qu’un objet dont on ne connaît pas la fonction ? Qu’est-ce qu’une toile dans sa matérialité ? Elle étire toutes les fonctionnalités ou les non-fonctions possibles de ses toiles. Objets de sa curiosité et matériaux de création potentiels, Sarah Venturi explore et manipule ses deux grands …
Oct. 2018
Cette performance d’une vingtaine de minutes est une sorte d’exploration de tous les sens que l’on peut donner au son « ah ». Sans aucun décor, juste vêtue de noir, la performeuse au centre de la salle tourne sur elle même à la façon d’un derviche tourneur, et déclame des « ah ». Du « ah » de soulagement, au « ah » de douleur, du « ah » interrogateur au « ah » agressif, Sarah Venturi accompagne tous ses « ah » d’une gestuelle …
Juin 2015
Dans le cadre de l’exposition «  3 en UN : Dégagements/Déplacements », Sarah Venturi met en place une œuvre plastique murale réalisée avec du sang de porc. L’artiste souhaite ici intégrer un élément vivant dans ses œuvres pérennes. Les visiteurs en entrant dans la salle du Générateur, se retrouvent d’abord dos à l’installation, qui recouvre entièrement le mur et contient quarante-deux monochromes aux formats multiples. Les différentes nuances de rouge se mêlent au blanc et …
Mai 2014
Devant la galerie, Sarah Venturi commence dans la rue sa performance autour du palindrome du titre « Ah ! » et « Ha ! » qui sont des interjections à la fois de rire, plaisir, douleur, admiration, peur, dégoût, impatience ou surprise. En tournoyant sur elle-même sans discontinuer, ses multiples émotions altèrent sa giration et ses actions. durant vingt minutes en simulant différentes actions successives (un combat de boxe qu’elle gagne mais qui la laisse blessée, …
Oct. 2012
Devant l’ Âge d’Or (bar littéraire du 13ème arrondissement), Sarah Venturi marche au milieu de la rue, le visage maquillé à grands traits noirs. Elle est affublée d’une paire de cornes dans son dos et d’une peau de bête sur ses épaules. Elle aborde les passants en leur demandant : « Es-tu mon ami, l’ami de fesses de bouc ? ». Elle réitère cette action plus tard, Place Jeanne d’Arc, pendant que les étudiantes de l’ENSAPC font éclater des ballons dans une cabine téléphonique.
Juil. 2012
Pendant la lecture de Cyril Jarton du texte Autour de l’étang en mouvement autour de l’étang, Sarah Venturi est assise sur un trône blanc recouvert de plastique. Elle se tient en fait sur un seau dans lequel elle urine régulièrement. Sarah aspire de l’eau dans un récipient transparent au moyen d’une tige transparente. Seau et récipient sont sonorisés (micros). Sa tête est coiffée d’une couronne de glace et elle porte un sceptre de glace. Sur la partie de l’étang qui lui fait face sont disposés …
Juil. 2012
Sarah Venturi est allongée sur un tapis bleu, en maillot de bain, sur le dos. Elle enchaîne en continu pendant 30 minutes et avec de multiples variations, les cinq positions de La natation ou l’art de nager appris seul en moins d’une heure de Jean-Pierre Brisset publié en 1870. Des extraits du texte de Brisset sont écrits sur des pancartes posées au sol. Elles circulent aussi dans la salle.
Mai 2012
La performance d’une durée d’une heure commence dans une Fosse située dans le centre ville de Gentilly. Cette dent creuse présente entre deux habitations, est un des anciens lieux de tannage des bords de la Bièvre. Sarah Venturi est là, telle une momie, entièrement recouverte d’un bandage blanc. Lentement elle escalade le bord de la fosse et arrive dans la rue. De là elle entraîne les spectateur·rices jusqu’au Générateur en défaisant au fur et à mesure la bande qui la recouvre. Recouverte au …
Avr. 2012
Le corps de Sarah Venturi apparaît nu et intégralement enduit de peinture dorée, à la manière des statues vivantes que l’on peut voir postées près de certains lieux touristiques. L’artiste-performeuse se tient sur un socle rectangulaire et enchaîne 79 postures de sculptures de l’histoire de l’art, chacune tenue sur une durée comprise entre 2 et 4 minutes. Elle descend parfois du socle pour mimer certaines postures. L’enchaînement n’est pas improvisé mais scrupuleusement construit et …
Avr. 2012
Une conférence est notamment donnée par l’historienne de l’art Carole Halimi sur la question du tableau vivant comme origine de la performance. L’évènement est ponctué de performances, comme une performance en duo d’Eric Da Silva et d’une autre performeuse. Il·elles se tiennent sur une estrade et sont éclairé·es d’une lumière légèrement rosée. Les stéréotypes des rôles de genre sont ici inversés. Eric Da Silva porte une robe de mariée tandis que sa partenaire est vêtue d’une chemise blanche et …
Oct. 2011
L’artiste de noir vêtue s’élance à plusieurs reprises dans l’allée centrale de l’église en battant frénétiquement des bras. Elle nous livre ensuite de façon méthodique, sur un ton monocorde proche de la psalmodie, le récit de ses rêves, de ses désirs inassouvis. Au milieu de l’autel, elle se transforme en hôtesse de l’air ou en figure athlétique aux postures maîtrisées, en récitante (croyante) concentrée, assise sous la croix. Elle sort de scène puis revient à l’emplacement du choeur recouverte …
Oct. 2011
En un peu plus de trois heures, Sarah Venturi réalise une toile gigantesque et éphémère évoquant une peinture abstraite. L’artiste recouvre l’un des murs extérieurs du Générateur de sang de porc, on assiste à la transformation d’un mur blanc en un immense monochrome rouge. Le mur extérieur du Générateur se dresse en plein soleil et apparaît, tout en haut, l’artiste Sarah Venturi. En combinaison de peintre, elle manie une brosse télescopique depuis le toit du bâtiment. À l’aide de sa …
Oct. 2010
Sarah Venturi et Cyril Jarton sont installé·es derrière le public et assistent avec lui à la projection de leur film construit à la manière d’un roman-photo. Ces images servent de support à leur lecture/conférence où les deux artistes apparaissent dans différents paysages et situations. Le titre de la performance fait référence au slogan situationniste «  vivre et jouir sans temps mort ». L’univers du film s’approche de celui de la science-fiction. L’humanité serait en effet réduite à …
Sarah Venturi apparaît aussi dans les œuvres suivantes
Frédéric Lecomte Yann Perol
Oct. 2013
Pourvu·es d’un chapeau haut-de-forme et juché·es sur une échelle, 3 personnages - Les persifleurs (Frédéric Lecomte, Yann Perol et Sarah Venturi) observent attentivement le déroulement des actions en …
Oct. 2012
Pour clôturer son projet Hêtre étang, l’artiste, coiffé d’une tête d’âne et tirant une charrette remplie de ses livres, initie un cortège performatif avec pour objectif de faire enregistrer un des …
Juil. 2012
Dans cette seconde partie de la traduction du texte heideggerien, la performance s’engage autour de la question de l’eau, notamment la Bièvre qui passait non loin de là, et de …
Mai 2012
Dans cette première partie, le questionnement de l’h-être se manifeste par la pratique de l’effeuillage. La performance débute dans la Fosse de Gentilly dite de «  La dent creuse » où Cyril …
Documents
Carnet préparatoire de la performance AHA de Sarah Venturi
Document tiré de l’œuvre AHA #2
  • Type de document Texte Dessin
  • Auteur·trice Sarah Venturi
  • Année 2018
  • Langue Français
  • Nombre de pages 3
Croquis et dessins pour la performance Étang d’eau né premièrement la chute d’eau de Sarah Venturi

Le groupement de documents comprend vingt-neuf pages de carnet ainsi que sept dessins de couronnes. Les vingt-neuf pages de carnet présentent les réflexions de Sarah Venturi lors de la préparation de la performance Étang d’eau né premièrement la chute d’eau.
La première présente un dessin de la performeuse sur un trône en train de boire à la paille. Sur la double page suivante, un dessin en couleurs précise la performance, quelques indications accompagnent le dessin (action en cours, accessoires, vêtements…). Une autre page expose les réflexions de la performeuse quant au jeu de mot sur le titre. Treize pages sont centrées autour de la question de la couronne : le·a lecteur·rice peut y voir à la fois des dessins du design de la couronne, des plans, ou encore des détails quant à la façon de la porter (avec un bonnet de bain, un cagoule d’homme grenouille…). Trois pages sont dédiées à la construction du trône, la façon de le constituer, les options entre lesquelles elle hésite. Une seule page est dédiée au sceptre. La dernière page du carnet explique le déroulé de la performance, liste les accessoires nécessaires et l’organisation nécessaire à sa bonne tenue.
La série de dessins de couronnes présente différents types de couronnes en train de fondre, sur lesquelles sont parfois même installées des bougies.

  • Type de document Dessin
  • Auteur·trice Sarah Venturi
  • Année 2012
  • Nombre de pages 22
Photomontage pour la performance La grande blessée de Sarah Venturi

Le document est un photomontage.
À l’intérieur d’un dessin de la tête d’une momie fait à l’ordinateur, deux yeux humains -probablement ceux de la performeuse- sont insérés.

Document tiré de l’œuvre La grande blessée
  • Type de document Dessin
  • Auteur·trice Sarah Venturi
  • Année 2012
  • Langue Français
  • Nombre de pages 1
Carnet préparatoire de la performance La légende dorée de Sarah Venturi

Le document conservé est un carnet. La couverture de celui-ci est peinte en doré.
À l’intérieur, les pages sont celles d’un livre écrit en chinois, mais elles sont couvertes d’images imprimées de statues de toutes les époques telles que Le scribe (antiquité égyptienne), L’amour menaçant de Falconet, David de Michel-Ange, Le penseur de Rodin, L’homme qui marche de Giacometti…
Les images sont régulièrement accompagnées de commentaires de Sarah Venturi au crayon ou au stylo.
Sur la dernière page, un poème en anglais est recopié à la main.

Document tiré de l’œuvre Légende dorée
  • Type de document Dessin
  • Auteur·trice Sarah Venturi
  • Année 2012
  • Langue Français
  • Nombre de pages 27
Documents pour la performance Sang pour sang pur sang de Sarah Venturi

Le document est un protocole pour la réalisation de la performance Sang pour sang pur sang.
Après une courte remise en contexte de la performance dans les projets de l’artiste, liste le devenir de la performance, le matériel nécessaire, les paramètres de sa bonne tenue ainsi que des photographies du lieu avant que la performance n’ait lieu.

Document tiré de l’œuvre Sang pour sang pur sang #1
  • Type de document Partition
  • Auteur·trice Sarah Venturi
  • Année 2011
  • Langue Français
  • Nombre de pages 4