Informations œuvre
  • Dates de représentation 15/03/1982 (Galerie J & J Donguy)
  • Source Jacques Donguy
  • Artistes Ghislaine Gohard
Informations évènement
  • Évènement(s) cadre(s) Premier festival de la performance de Paris, Intervention
  • Contexte
    Organisé du 12 au 19 mars 1982 à la galerie J&J Donguy au 57 rue de la Roquette, le Premier festival de la performance de Paris, Intervention a rassemblé plusieurs dizaines d’artistes venant d’Europe, mais aussi du Japon, des États-Unis et du Canada.
    C’est la première édition de ce festival organisé par le poète et critique d’art Jacques Donguy, avant le Deuxième Festival de la Performance de Paris, en mars 1983, et le Troisième Festival de la Performance de Paris en mars 1984. Il rassemble des artistes venu·es de France (on y voit les performances d’artistes comme Joël Hubaut, Françoise Janicot, Jean-Jacques Lebel, Thérèse Ampe-Jonas) mais aussi du Japon, du Portugal, d’Allemagne.
    Cette série de festival figure, avec le Symposium d’art performance organisé par Orlan et Hubert Besacier à Lyon de 1979 à 1983, parmi les premiers événements artistiques d’ampleur en France consacrés à la performance. Cependant à la différence du Symposium dont la visée était intellectuelle en plus d’être artistique (il rassemblait des artistes mais aussi des critiques et des théoricien·nes), le Festival de la Performance de Paris avait une visée proprement artistique.
Note d’intention

Cinq jours de performances est un film réalisé par Ghislaine Gohard à l’occasion duPremier festival de la performance de Paris, Intervention, qui a eu lieu à la galerie J&J Donguy du 12 au 19 mars 1982.

Notice de l’œuvre

Parmi les performances présentes dans le film réalisé en Super 8 on peut voir :
10.30 : Serge III, dimanche 14 mars 1982, dont « Zen for hat » de Nam June Paik (10.59)
11.04 : Christian d’Aiwée, lundi 15 mars 1982
11.11 : Joël Ducorroy, vendredi 12 mars 1982
11.47 : M. Aayamaguchi, mercredi 17 mars 1982
15.09 : Bruno Mendonça, lundi 15 mars 1982
Dans le montage réalisé par Ghislaine Gohard, les captations de ces performances, enchevêtrées les unes aux autres, sont elles-mêmes entrecoupées par des images d’un voyage en avion, prises depuis l’espace des passagers mais aussi le cockpit et le tarmac.

En images
Image 1/1
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 1
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 1
Ghislaine Gohard (1961, France) est diplômée de l’Ecole des Beaux-Arts de Montpellier) in 1984 et produit alors une myriade de films et vidéos d’art. Depuis 1983, elle a produit des films pour la télévision (TF1, CANAL PLUS, FR3, LA SEPT, TV5), et de nombreux festivals de films, et expositions. Pendant la décennie 1980, elle a fait partie des membres de Grand Canal, collectif de vidéastes qui développent l’art vidéo en France. En 1987, Ghislaine Gohard  commence à travailler avec l’infographie et le film d’animation. Quelques dates : 1983 : world-wide video festival, KIJKHUIS à La Hague. 1994 : Deutscher Videokunstpreis, ZKM, Karlsruhe 1993 : Images en scène, proposée par ART 3000 (directeur Christian Oddos) au Palais de Tokyo à Paris.