Informations œuvre
  • Dates de représentation 07/09/2018 (Le Générateur), 31/08/2019 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Bernard Bousquet, Ismaera Takeo Ishii
  • Participants Jeanne Alechinsky, Benjamin Banc Paget, Lea Dasenka, Simon Erin, Claire Faugouin, Sandra Geco Mercky, Mathieu Hernandez, Ilyas Raphaël Khan, Tino Krz, Georges Lesayah, Marc Mazouz, Maria Mc Clurg, Clarence Revil, Shirwann Shifu Jeammes, Jules Simon, Nadia Vadori-Gauthier
Note d’intention

” Le but de ce projet est de faire avec tous les gens dans le monde et de devenir amis. Je crois vraiment que si ce but est atteint, il n’y aura plus de guerre ni de problème dans ce monde. Je crois aussi que si l’homme ne met que de l’amour dans son intestin, cela suffit pour vivre. En fait, il n’a pas besoin de manger, boire, dormir, se vêtir et respirer. C’est pourquoi, ce projet s’appelle Amour et Intestin. “ - Ismaera Takeo Ishii

Notice de l’œuvre

Dans Love and Intestine, Ismaera Takeo Ishii propose un dialogue unique entre la danse et la peinture en réalisant une performance de vingt-quatre heures au sein des oeuvres picturales de Bernard Bousquet présentes dans l’espace du Générateur. Il réunit des amis danseurs et fédère ceux qui le souhaitent (circassien·nes, musicien·nes et danseur·ses…) pour présenter au sein des peintures accrochées au mur et sur d’autres toiles disposées au sol, une danse collective, participative.
Le peintre a étendu au sol et accroché au mur des œuvres aux motifs abstraits sur de grandes feuilles. Des fresques sont parfois retournées une à une par les danseurs. L’intensité lumineuse varie en fonction des séquences et des danseur·ses, qui interprètent parfois un duo avec lui. Les danseur·ses se relaient et danse sans discontinuer accompagné.e.s d’une musique (playlist) d’Ismaera Takeo Ishii. Des musiques hip hop, classique ou rock sont diffusées aussi bien que des percussions aux rythmes endiablés ou de longues notes méditatives.
Les actions s’enchaînent sans ordre préétabli, spontanément, et un dialogue sensible se crée entre les danseurs et les oeuvres plastiques du peintre. Un beatboxer intervient musicalement en live. Sa proposition rajoute une intensité de plus à la performance. Les 24h de cette performance s’achèvent à l’extérieur du Générateur, dans les rues de Gentilly. Toutes les contraintes de lieu, de décor ou de costume propres aux codes de la représentation sont abolis.

En images
Image 01/19
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 19
  • Crédits photographes Lea Dasenka, Bernard Bousquet
  • Dates des prises de vues 07/09/2018
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir les artistes
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 23
Artiste expert dans l’art du brouillage, Bernard Bousquet en parallèle de la peinture étudie la médecine et la psychiatrie. Cherchant à se jouer des codes sociaux autant qu’artistiques, il crée son entreprise pour se libérer des contraintes matérielles. Parallèlement à ses activités, Bernard Bousquet collabore entre 1987 et 2001 aux créations de la chorégraphe Anne Dreyfus en réalisant ses décors et scénographies. En 2001, Bernard Bousquet et Anne Dreyfus réhabilitent un ancien cinéma à Gentilly et créent un espace à leur image : Le Générateur. Ouvert depuis 2006, cet «  artist-run space » dirigé par Anne Dreyfus, est conçu comme un lieu d’incubation (rapide) et de catalyse (neutre et bienveillante) pour la création actuelle. Cette étape architecturale achevée, Bernard …
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 7
Ismaera Takeo ISHII est originaire du Japon. Danseur polyvalent et inclassable, ses multiples expériences l’ont amené à maîtriser la danse contemporaine, la danse-contact, le modern jazz, le butô, la danse africaine ainsi que la danse hip hop au gré de différents voyages et formations au Sénégal, aux Etats Unis, au Japon et en France. En dépit de toutes ses connaissances chorégraphiques, Ismaera Takeo Ishii considère la danse comme un partage d’énergie. Pendant qu’il danse, il transmet son énergie intérieure à son public, jusqu’à s’en vider intégralement et mourir métaphoriquement sur scène. Installé en France depuis 2012, il a collaboré avec plusieurs artistes français et étrangers : David Zambrano, Monika Gintersdorfer, Brahim Bouchelaghem, Kadir Amigo Memis, Juha Marsalo. Il a …
Les œuvres de Bernard Bousquet
Oct. 2023
Eclairé par la lumière de service, David Noir présente au public Retour sur investissement comme une « une traversée de choses qui n’arriveront plus ». Les accessoires et le piano forment …
Juin 2023
Dans la salle de spectacle du Lavoir Numérique, les danseur·ses revêtus des habits-peintures de Bernard Bousquet invitent le public à poser et à jouer dans l’espace. Accompagné·es par une musiques …
Juin 2022
Lorsque le public arrive, les danseur·euses vêtues des tenues sérigraphiées de Bernard Bousquet se tiennent immobiles sur des socles, telles des statues. Petit à petit, les mouvements des …
Févr. 2022
Sur les deux grands murs du Générateur, deux projections se font face, l’une est une projection d’une caméra en direct, l’autre est une projection d’un court-métrage d’une animation d’arbre. …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+7)
Les œuvres de Ismaera Takeo Ishii
Févr. 2022
Sur les deux grands murs du Générateur, deux projections se font face, l’une est une projection d’une caméra en direct, l’autre est une projection d’un court-métrage d’une animation d’arbre. …
Août 2019 – Sept. 2019
Pour la seconde fois, Bernard Bousquet ouvre son espace de travail en invitant le danseur-chorégraphe Ismaera Takeo Ishii à réitérer sa performance de vingt-quatre heures “ Love & Intestine”. …