Informations œuvre
  • Dates de représentation 18/05/2019 (Le Générateur), 19/05/2019 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes David Noir
  • Artistes invité·e·s Christophe Imbs, Adrien Solis, Any Tingay, Marie Verge
  • Participants Deus & Jaya
Note d’intention

« Un couple s’enchaîne au piano droit de son salon pour mieux attendre le séisme de sa rupture. C’est un couple dont on fait les accidents. La terre se trouve peuplée de ses inconséquences.
Roulant à contresens en quête d’une collision de véhicules et de tôles froissée qui lui ferait recouvrer la mémoire de ses atomes d’individus, un couple cherche à faire l’inventaire de ses membres et de ses morceaux de chair éclatés par le choc. Qu’est-ce qui appartient à qui désormais ?
Un fantôme d’étudiant passe, rassemble les morceaux, les empile du sol au plafond de son studio. S’adressant au monticule des corps désarticulés, il dit : “Installe-toi donc ; fais comme chez moi.” »

  • David Noir
Notice de l’œuvre

David Noir accueille les spectateur·rices dans le hall du Générateur. Il porte une perruque rose, des lunettes, des boucles d’oreille et un nez crochu. Certaines personnes du public reconnaissent son hommage plein d’humour à Agnès Varda.
Dans la grande salle, le public s’assoit le long d’un mur. Un texte a été transmis à chacun dans lequel sont décrits les liens amoureux qui lient les performeurs dans la vraie vie : Marie Verge et Adrien Solis sont divorcés, et désormais David Noir vit avec Adrien Solis. Face aux spectateurs se trouvent différentes installations : un fil sur lequel sont étendus des draps, des pots de fleurs séchées, ainsi qu’une table couverte des différents éléments de costumes et de textes composés pendant la performance. Il y a également deux petits chiens dans la salle, Deus et Jaya.
Les performeurs Adrien Solis et Marie Verge interagissent tout au long de la performance, nu·es ou déguisé·es : il·elles mettent des masques d’humains ou d’animaux, jouent avec l’image de la Pietà, miment une attaque de requin, représentent des scènes de violence ou d’amour… Sur un mur sont projetées les aquarelles d’Any Tingay, sur un autre des images de leurs répétitions, créant un écho visuel avec ce qu’ils performent.
David Noir intervient ponctuellement avec le duo Adrien Solis - Marie Verge : il se déguise en vampire, se met nu, interagit parfois avec lui·elle, ou invite des spectateur·rices sur scène. Pendant ce temps, la musique que diffuse et joue Christophe Imbs (piano, synthé) semble être la bande sonore d’un film qui se joue en direct devant le public.
La soirée s’achève sur l’interprétation des trois performeurs David Noir, Adrien Solis et Marie Verge, de la chanson de Michel Sardou et Sylvie Vartan :La première fois qu’on s’aimera.

En images
Image 01/46
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 46
  • Crédits photographes Bernard Bousquet
  • Dates des prises de vues 18/05/2019
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 25
Depuis 1986, le travail de David Noir s’inscrit dans les arts de la scène et les arts vivants. Ayant débuté en tant que metteur en scène et directeur de compagnie à 22 ans, il est tour à tour auteur, metteur en scène, scénographe, acteur, chanteur et performeur de ses propres créations. Il opère tantôt seul, tantôt accompagné d’un groupe. Depuis les années 2000, il se passionne pour le web, le jeu vidéo, et voit dans internet une opportunité d’extension de la scène. Le clip vidéo d’art, la photo légendée, les recherches sonores, les éléments prélevés dans l’actualité s’intègrent à ses recherches, et il réalise régulièrement des courts-métrages non-fictionnels intitulés « microfilms ». David Noir est par ailleurs enseignant de théâtre. Sa rencontre avec Le Générateur en 2011 …
Découvrir les artistes invité·e·s
Artistes
Nombre d’œuvres dans le fonds
Les œuvres de David Noir
Juin 2021
Un piano à queue, un sofa orange, des mannequins et une multitudes d’accessoires et objets posent le cadre de la performance. Dans une ambiance intimiste et kitsch à la fois, Christophe Imbs …
Oct. 2020
Au centre de l’espace scénique jonché de sacs en papier kraft des magasins “Houra”, un pupitre est disposé. David Noir porte comme masque un slip blanc. Il s’installe debout derrière le …
Mars 2017 – Oct. 2017
David Noir, costumé en une immense tortue, rampe sur le sol jusqu’à un tas de sable situé à l’autre bout de la salle en faisant des commentaires de tout genre et en racontant une histoire cocasse. Il …
Oct. 2017
Sur une étrange installation au-dessus de laquelle sont installés divers objets suspendus (des vêtements, des paniers, un poupon), David Noir complètement grimé chante. Il changera plusieurs fois de …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+10)