Informations œuvre
  • Dates de représentation 21/05/2015 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Anne Dreyfus, Jean-François Pauvros, Charles Pennequin
Note d’intention

Le Grand Écart proclame à quel point nous sommes «extrêmes, extrêmement vivants». La pensée danse aussi. Elle veut également le grand écart. Le chant et le son. La musique et la vie…

« Nous tombons dans la danse. Nous nous laissons penser par elle. Nous nous écartons de nous-mêmes. Nous sommes un corps qui change et qui va danser. La pensée danse aussi. Elle veut également le grand écart. Le chant et le son. La musique et la vie. Tous ces écartements dans l’exister d’hier et celui de maintenant pour malgré tout danser dans le grand cirque du vivant. Nous ne sommes pas morts. Nous sommes extrêmes. Extrêmement vivants, jusqu’au prochain numéro. Le numéro suivant est le grand écart qui nous rassemble, le grand écart qui entre en nous-mêmes, par la parole et le geste. »
Charles Pennequin

Notice de l’œuvre

Dans une ambiance en clair-obscur, la longue silhouette du musicien Jean-François Pauvros apparaît au milieu d’une installation composée de plusieurs guitares électriques suspendues. Charles Pennequin lit quelques poèmes et textes. Il sort de la salle et revient en tirant un chariot sur lequel se tient Anne Dreyfus, entourée d’une quinzaine de danseur·ses. Elle porte un casque de moto et est drapée d’un large tissu bleu vif telle la Victoire de Samothrace : Les danseur·ses se meuvent lentement au sol en suivant le déplacement du chariot.
Un dialogue se construit alors entre la voix, les textes du poète, les gestes de la chorégraphe et les sons de guitare de Jean-François Pauvros.
Les trois protagonistes s’emparent, abandonnent ou jouent avec les objets présents dans l’espace scénique : un casque de moto, une bite d’amarrage en fer posée au centre de l’espace (la chorégraphe tourne dessus en position couchée et à l’horizontale), une grande bassine en fer blanc, un jambon suspendu., un mégaphone. Vers la fin de la performance, les danseur·ses du début reviennent dans l’espace de jeu. Ils s’approchent de Charles Pennequin, puis du musicien. Avec la chorégraphe, Ils jouent et dansent au milieu des guitares suspendues et font vibrer les cordes des instruments. L’installation musicale de Jean-François Pauvros plonge le public dans une atmosphère méditative et aérienne. Avec son archet, il explore les sons et les harmonies au gré des intonations de la voix du poète et des mouvements de la chorégraphe. Anne Dreyfus rejoint le groupe de danseurs et réalise une improvisation collective autour de la position et du mouvement du grand écart. La performance se termine avec cette forme chorégraphique qui se décline et se multiplie à l’infini dans l’espace.

Les textes lus par Charles Pennequin sont issus notamment des oeuvres suivantes : La Ville est un trou © P.O.L. Editeur, 2007 - Comprendre la vie © P.O.L. Editeur, 2010 - Pamphlet contre la mort © P.O.L. Editeur, 2012 - Les Exozomes © P.O.L. Editeur, 2016.

En images
Image 01/25
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 25
  • Crédits photographes Bernard Bousquet
  • Dates des prises de vues 21/05/2015
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir les artistes
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 12
Anne Dreyfus est danseuse, chorégraphe et dirige le Générateur depuis 2006, lieu qu’elle a co-fondé avec le plasticien Bernard Bousquet. L’orientation artistique qu’elle insuffle ainsi au lieu depuis son inauguration reste profondément liée à son expérience chorégraphique, à sa relation au mouvement et à l’improvisation. Formée en danse classique et danse contemporaine à Paris, elle a été membre de la Cie Peter Goss et de la Cie Jennifer Muller and the Works (USA). Entre 1982 et 2003 elle a créé avec sa compagnie plus d’une trentaine de chorégraphies présentées tant en France qu’à l’étranger. Parallèlement à ses créations, elle a poursuivi une activité pédagogique intense et a enseigné entre autres, au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris de 1996 …
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 16
Jean-François Pauvros est un musicien français, guitariste électrique et improvisateur né le 19 octobre 1947 à Hautmont dans le Nord. Ses disques et concerts dans le monde entier illustrent sa foi dans le nomadisme musical et les rencontres improbables. Il compose pour des films, du théâtre, de la danse et joue avec les plus grandes figures de la free music et de la poésie actuelle (Elliot Sharp, Arto Lindsay, Jonathan Kane, Rhys Chatam, Charles Pennequin …entre autres). Jean-François Pauvros est un complice depuis toujours du Générateur et d’Anne Dreyfus, dont il a composé la musique d’une vingtaine de créations chorégraphiques. Ils ont présenté un duo improvisé en 2006, le soir de l’inauguration du Générateur. Depuis, il y a présenté de nombreux concerts et des collaborations avec des …
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 11
Charles Pennequin (1965, Cambrai), est écrivain et poète, passionné par la parole. Beaucoup de ses textes sont sonores, c’est-à-dire qu’ils s’écrivent aussi dans l’espace, devant un public ; l’écriture est conçue dans son travail comme du son mêlé à du sens. Son travail d’improvisation l’a amené à faire de très nombreuses lectures-performances ; il réalise également des dessins, des vidéos et des actions. Charles Pennequin est l’un des co-fondateurs du collectif L’armée Noire avec Antoine Boute, Cécile Richard, Jérôme Bertin et Édith Azam. Il collabore régulièrement avec des musiciens, dont Jean-François Pauvros. Charles Pennequin est un compagnon de longue date du Générateur. En 2014 et 2015, il a collaboré à deux reprises avec Anne Dreyfus et Jean-François Pauvros …
Les œuvres de Anne Dreyfus
Mars 2020
Les visuels sont des captures d’écran de l’équipe . Elles ne sont donc qu’un point de vue possible et non exhaustif des différentes navigations possible durant ces soirées Zoom your [ frasq ]. …
Juil. 2014
Le public rentre et découvre Charles Pennequin et Jean-François Pauvros assis autour d’une petite table. Une guitare électrique est posée contre elle. Charles Pennequin écrit et transmet ses notes à …
Oct. 2012
Home est une performance composée de six parties avec une série de cinq performances solo créées par chaque danseuse autour de la question « qu’est-ce que signifie pour chacune le concept de …
Anne Dreyfus Silvia Lenzi
Févr. 2010
Le duo - Silvia Lenzi au violoncelle et Anne Dreyfus en danse - commence avec une improvisation de la violoncelliste. Anne Dreyfus circule autour d’elle. Le sol est jonché de figures animales …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+2)
Les œuvres de Jean-François Pauvros
Nov. 2019
Charles Pennequin dispose des feuilles sur trois pupitres placés autour de lui. Il lit des poèmes pendant que Jean-François Pauvros l’accompagne à la guitare et dans son jeu. Ils sont tous …
Mai 2017
Jean-François Pauvros propose un thème musical à la guitare électrique, oscillant entre des sons déchaînés et sa grande maîtrise technique, en accord avec la disparité des informations …
Oct. 2016
Cette pièce réunit Jean-François Pauvros (guitare) et Didier Malherbe (saxophone, clarinette, flûtes ancestrales, duduks arméniens, khan laotien). Leur présence converge vers une seule et même …
Mars 2015
Aboutissement d’une résidence de création musicale au Générateur, La Belle Décisive est un concert dirigé et conçu par le guitariste Jean-François Pauvros. Il a réuni autour de lui les …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+7)
Les œuvres de Charles Pennequin
Nov. 2019
Arrivage permanent est la restitution d’un workshop animé sur une semaine par Charles Pennequin et qui a réuni une vingtaine de participant·e·s. Dans le hall du Générateur puis dans la salle, les …
Nov. 2019
Charles Pennequin dispose des feuilles sur trois pupitres placés autour de lui. Il lit des poèmes pendant que Jean-François Pauvros l’accompagne à la guitare et dans son jeu. Ils sont tous …
Oct. 2014
C’est devant le square à Musique du Parc Montsouris que La Manifiesta prend son départ. Charles Pennequin déclame poèmes et courts textes devant une foule de plus en plus nombreuse. Les étudiants …
Oct. 2014
Le cortège de la Manifiesta entre et investit​​ l’espace du Générateur. Il est déjà rempli des traces de la semaine de Workshop animé par Charles Pennequin et son Armée Noire. Comme un laboratoire …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+5)