Informations œuvre
  • Dates de représentation 11/10/2014 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Maéva Croissant
Informations évènement
Note d’intention

«Dans l’attente de quelque chose. Derrière cette attente, il y a l’espérance. Seuls, nous cherchons l’accord de l’Autre. Mes muscles sont fatigués, mais il faut que je coure.»
Pour l’artiste, c’est la question du regard de l’Autre derrière l’écran qui l’intrigue. Comment « faire corps » avec (c)ses compléments, comment « faire corps » avec cette technologie « mécanique ».

Maeva Croissant explore ici les dimensions performatives et la nature du lien social engendré par les réseaux sociaux. Entre projections sur écran et présence physique, les mots s’entremêlent, se croisent, se visionnent sur les murs. Ils jouent à se lire sur la peau, sur des papiers, sur la machine-ordinateur et se transforment en une course tactile et palpable entre écoutes, lectures et actes.

Notice de l’œuvre

Elle est là, accroupie face à son ordinateur posé au sol. Dans la pénombre on la devine. Elle lance une image. C’est un texte, elle le lit alors à haute voix. Elle lance une vidéo d’un tatouage et on comprend qu’elle l’a réalisé sur elle. Elle se déplace dans le public et délicatement remonte son pantalon pour présenter comme une offrande ce tatouage qu’elle a sur sa cuisse. Le temps est suspendu.
Elle replonge dans son texte. Il parle de course, de fuite, d’échappée. Elle invite le public à s’engager dans une course ; petit à petit un groupe se forme et court avec elle tout autour de la salle. L’énergie de leur course enveloppe le public resté assis. La fatigue arrive et un calme naturel se crée. Sa performance est finie.

En images
Image 1/3
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 3
  • Crédits photographes Bernard Bousquet
  • Dates des prises de vues 11/10/2014
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 6
Née à Nîmes le 2 février 1992, Maéva Croissant vit et travaille en Nouvelle-Aquitaine. Formée à l’école d’art d’Avignon, elle a intégré l’École Supérieur d’Arts Visuels de La Cambre en 2016 où elle participe à l’option performance auprès d’Antoine Pickels. La pratique de Maéva Croissant explore les dimensions physiques, sociétales, politiques et mémorielles d’un corps devenu objet d’étude. Se questionnant sans cesse sur la mémoire du corps, elle tente d’en faire l’expérience. Protéiforme dans son utilisation des médiums (image-mouvement, sonorité, partitions, mots) son cheminement l’amène à envisager la trace en performance mise en abîme d’un processus au long court comme déclencheur pour de nouvelles écritures. Penser l’objet performatif = se ré-approprier = le …
Les œuvres de Maéva Croissant
Janv. 2023
Maëva Croissant, nue, est recroquevillée sur elle-même au sol dans un cercle de lumière au milieu du Générateur. Lorsque les portes se ferment, Maëva Croissant se relève dans une extrême lenteur …
Oct. 2019
Sur une vidéo projetée, on découvre Maéva Croissant en train de travailler dans une serre. Elle laboure le sol et enlève les mauvaises herbes. Devant le public, en temps réel, l’artiste est à genoux …