Informations œuvre
  • Dates de représentation 18/11/2018 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Alberto Sorbelli
  • Artistes invité·e·s Philippe Berodot​, Julien Haguenauer, Deed Julius, François Levy, Miss LNI, Alessia Siniscalchi, Ismaera Takeo Ishii, Victor Inisan
  • Autres artistes Lea Dasenka, Le Sycomore
  • Réalisateurs et chefs opérateurs William Below, Jérôme Cusin
Note d’intention

Wagner tue l’Opera en 1876, Alberto Sorbelli refusant ce crime, donne vie à ce cinquième Bal Rêvé intitulé À l’écoute du bal rêvé.

« Il a fallu que la lumière s’éteigne, il a fallu qu’une nuit sensible et silencieuse, forcément silencieuse, s’empare de la salle pour que le théâtre cesse d’être une fête et redevienne liturgique, sacré, lamentablement croyant. Le spectateur, momifié par ce ténébreux rituel, ne peut plus rien faire. Il ne peut plus parler, manger, hurler, faire l’amour, jouer aux cartes, converser d’autre chose. Il est totalement requis, forcé de s’absenter à lui-même, forcé de croire à ce monde de pacotille, boursouflé de gestes et de mots… »

  • François Lévy
Notice de l’œuvre

À l’écoute du bal rêvé se différencie des formes précédentes. Alberto Sorbelli met en scène une conférence-performée de François Levy et convoque également Victor Inisan et sa compagnie de théâtre Le Sycomore avec une partie adaptée de leur spectacle Au revoir mon amour avec la participation de Nina Ayachi, Ruben Badinter, Jean-Baptiste Cautain, Clara Chrétien, Juliette De Ribaucourt, Giulia de Sia, Salomé Dugraindelorge, Zoé Guillemaud, Adrien Madinier.
Cette performance narrative invite le·a spectateur·rice à la rencontre de Louis, décidé à mourir le soir même. Louis fait ses adieux à ses proches, joués en partie par les spectateur·rices, avant de quitter le monde concret en faisant mourir les sept parties de son esprit, incarnés par des comédien·nes. Cette performance parvient à poétiser l’une des étapes les plus fondatrice de la vie : la mort.

L’auteur François Levy décrit l’opéra comme un langage européen du XVIIème et XVIIIème siècle et se vivait comme une fête en s’appuyant sur son texte “L’Europe de l’Opéra”. Il poursuit son récit par le rappel du célèbre texte de Nietzsche “Le Cas Wagner”. Simultanément, dans une lumière bleutée et sombre, des performeur·euse·s, chanteuse, incarnent des divinités dansantes comme Junon, Minerve, Eurydice incarnées par Miss LNI, Philippe Berodot​, Alessia Siniscalchi, etc. Il·elle·s s’inspirent plus ou moins directement de certaines scènes décrites par le conférencier.

En images
Image 01/41
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 41
  • Crédits photographes Bernard Bousquet, Bruno Levy
  • Dates des prises de vues 18/11/2018
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 18
Né à Rome en 1964, vit et travaille à Paris. Alberto Sorbelli est un artiste, metteur en scène, acteur et dessinateur italien. Dans les années 80, il rejoint l’Accademia Nazionale di Danza de Roma. Il étudie et travaille au Teatro Romolo Valli Reggio et est engagé en tant que danseur au Teatro dell’Opera di Roma sous la direction de Maïa Plissetskaïa. Il s’installe à Paris en 1986 pour suivre les cours de Peter Goss. Il entre à l’École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) et obtient son diplôme en 1995. Encore étudiant en 1994, il est invité à participer à l’Exposition “L’hiver de l’amour” au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, où il sera censuré quelques jours avant le vernissage. Depuis plus de vingt ans, il vit de ses …
Découvrir les artistes invité·e·s
Artistes
Nombre d’œuvres dans le fonds
Les œuvres de Alberto Sorbelli
Œuvre collective
Oct. 2019
À l’écoute du bal rêvé s’inscrit dans la continuité de la série des Bals rêvés, mis en scène par Alberto Sorbelli depuis 2013. Il s’agit d’une œuvre performative en trois actes qui célèbre la …
Déc. 2016
Cette quatrième édition du Bal rêvé se déroule entre 13h et 1h du matin. A l’instar des éditions précédentes, des stands installés dans l’espace du Générateur proposent des activités en …
Avr. 2016
Au milieu des oeuvres de SKALL, le public découvre un groupe de musiciens, les Spicy Cheese. Alberto Sorbelli arrive et se place au centre de l’espace devant un micro sur pied. Il ajuste ses …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+7)