Informations œuvre
  • Dates de représentation 26/10/2014 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Alberto Sorbelli
  • Artistes invité·e·s Deed Julius, Marcus Kreiss, Thomas Laroppe, Mélanie Martinez Llense, Patricia Salen, Biño Sauitzvy, SKALL, Raphaël Soleilhavoup, Elinoar Zakaï-Werbner
  • Participant·es Association Casa da capoeira, Association des amis du Générateur (AMIG), Association de taekwondo de Gentilly, Association Gagny Escrime, Caves Fillot, Express Tea, Les amis des vents, Libraire Girbal, Petit Vouvray, Sandra Coiffure, Stefy Dance, Martine Argout, Anicet Costa, Fabio Oliveri, Guillaume Victor Pujebet, Maurizio Rofrano, Emmanuelle Mossuz-Lavau
  • Réalisateur·ices et photographes Jean-Marc Froissart, Steve Lauper
Informations évènement
Note d’intention

Une fête ? Votre fête ? Une oeuvre ? L’histoire de ce bal se déroule du matin au soir avec des personnages, des acteurs, des entrées, des sorties et de nombreux coups de théâtre.
On y danse, on y mange, on y joue. Le son monte, les échanges se développent, la fête va crescendo.
Que vous soyez petits ou grands, venez avec votre enthousiasme et votre envie de faire la fête.
Laissez vous entraîner dans le tourbillon de la danse, laissez-vous aller dans une expérience physique et collective où les mots ne sont plus nécessaires…

  • Alberto Sorbelli

Entre Fête et Spectacle, Le Bal Rêvé est pour Alberto Sorbelli une manière de penser l’art et la société, les relations qu’elles engendrent, non plus à partir de leur fixité, mais à partir du mouvement qu’elles génèrent.
Le Bal rêvé deux mille quatorze célèbre la convivialité. Subtil partage entre soi et les autres où se tissent, se dénouent et se télescopent des sensibilités. Tel un entracte dans nos vies, Le Bal rêvé est la possibilité d’un présent “plus vivant“; y émergent des fragments de vie, qui sont autant d’onomatopée du réel. Une manière originale de nous surprendre, nous propulser hors de notre zone de confort. De ce banquet populaire peut surgir l’imprévisible. Dans une fête, tout peut basculer.

Notice de l’œuvre

Cette deuxième version de l’oeuvre a pris place de 14h à 2h du matin et s’est construite dans tous les espaces du Générateur entre voitures, camion graffé, table de banquet de 15 m de long et stands divers.
Dans un premier temps, le public est invité à participer à une séance collective de Feldenkrais animée par Elinoar Zakaï-Werbner suivie ensuite d’un cours de danse de salon animé par Fabio Oliveri. L’ensemble de l’espace est occupé simultanément par d’autres activités en continu : massage, voyance, tarot, studio photo, tatouage au henné, coiffure, maquillage, parties d’échecs, d’escrime, karaté et table de poker. Le public dispersé dans la salle se déplace selon son envie au gré des différents stands.
Après quelques heures, un homme, Deed Julius, intervient auprès du public pour demander à tout le monde de quitter la salle : « Nous venons de recevoir l’ordre de faire évacuer le Générateur, nous vous demandons donc d’annuler immédiatement vos activités, et de vous diriger vers la sortie située à l’amont du bâtiment. »; Une fois à l’extérieur, le public entassé sur le trottoir, découvre un groupe de manifestant·e·s avec des écriteaux défendant le bon goût en matière d’art. Une fanfare apparaît alors dans la rue. Elle rentre finalement dans la salle du Bal Rêvé et les spectateur·rice·s suivent le cortège. Une fois rentré à l’intérieur, la projection lumineuse de l’inscription “Bal Rêvé” s’est transformé en “La Fête est finie”.
Le Générateur se transforme à nouveau en piste de danse avec l’intervention de deux DJs en place de chaque côté de l’espace. Biño Sauitzvy et Thomas Laroppe présentent la performance LOVE MOI : encerclé par le public, Thomas Laroppe se tient immobile, accroupi au sol, dans une foule en mouvement. Il danse au sol et en même temps se déshabille. Finalement il se redresse et nu, il se tient debout dans la foule dansante. Dans un même temps, Biño Sauitzvy et les étudiant·e·s de l’Université Paris 8 proposent des figures acrobatiques et mouvantes improbables avec la performance Shooting Actions
Le public danse au milieu des performeur·euse·s. Enfin, la soirée se transforme en un immense banquet auquel tout le monde est invité. Les convives partagent les mets disposés pour l’occasion.
Cette performance a réuni en un même lieu et fait partager un même projet à des personnes provenant d’horizons les plus divers : artistes, professeur de danse de salon, praticienne en technique Feldenkraïs, associations sportives (escrime, capoeira, taekwondo, kravmaga), association de danse (orientale, indienne, hip-hop, jazz), joueurs de poker et joueurs d’échec, coiffeuse, maquilleuse, masseuse, voyant, photographe, commerçants (thé, livres, friandises, boissons).
Le Bal Rêvé a mobilisé plus de 120 participant·e·s autour de performances collectives :
• 12 artistes professionnel·le·s, 18 participant·e·s pour une performance collective, 10 animateur·rice·s (cours de danse de salon, studio photo, espace médium, stand tarot, espace massage, jeu d’échecs, table de
poker, salon de coiffure et maquillage), 10 étudiant·e·s de Université de Paris 8 Vincennes - St Denis,
12 commerçant·e·s de Gentilly et 61 amateur·rice·s membres des associations Stefy dance, Gagny escrime,
Casa de Capoeira, Taekwondo et Les Amis des vents.

Stands et animations
• Cours de danse de salon animé par Fabio Oliveri
• Table de poker de Guillaume Victor Pujebet
• Stand Actig : Libraire Girbal, Petit Vouvray, Caves Fillot, Express Tea
• Présence des membres de l’AmiG, association des amis du Générateur
• Studio photo de Steve Lauper
• Stand Médium – Voyance d’Anicet Costa
• Stand Médium – Tarot de Patricia Salen
• Stand coiffure et maquillage de Sandra Coiffure (membre de l’Actig)
• Stand Massage du corps et de l’esprit de Martine Argout
Démonstrations et initiations
• Associations de Gentilly : taekwondo (association de taekwondo de Gentilly), capoiera (association
Casa da capoeira), boxe française, kravmaga, danse orientale et bollywood (association Stefy Dance)
• Escrime (association Gagny Escrime)
• Dégustations par le Stand Actig
Performances
• Séance de technique Feldenkraïs par Elinoar Zakaï-Werbner
• Le Bal Bal de Mélanie Martinez Llense
• Shooting Actions de Biño Sauitzvy & les étudiants de l’Université Paris 8
• Waiter and waitress avec SKALL
• LOVE-MOI avec Thomas Laroppe
• The Houellebecquians avec Jean- Marc Froissart & Emmanuelle Mossuz-Lavau
• Autres participants : Raphaël Soleilhavoup, David TV, Maurizio Rofrano.
• Le Banquet des artistes
Musique
• Fanfare Les Fines Polettes (association gentilléennes Les amis des vents)
• Battle DJ avec Sun Is Coming & Mo Laudi
• David TV, The Voice

Tous les Bals Rêvés (de 2013 à 2019) ont permis de multiples interactions entre tous les participant·e·s  : qu’il·elle·s soient artistes ou non, tout âges confondus, valides et invalides.

En images
Image 01/76
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 76
  • Crédits photographes Bernard Bousquet
  • Dates des prises de vues 26/10/2014
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Documents
  • Auteur·trice Alberto Sorbelli
  • Année 2014
  • Nombre de pages 1
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 19
Né à Rome en 1964, vit et travaille à Paris. Alberto Sorbelli est un artiste, metteur en scène, acteur et dessinateur italien. Dans les années 80, il rejoint l’Accademia Nazionale di Danza de Roma. Il étudie et travaille au Teatro Romolo Valli Reggio et est engagé en tant que danseur au Teatro dell’Opera di Roma sous la direction de Maïa Plissetskaïa. Il s’installe à Paris en 1986 pour suivre les cours de Peter Goss. Il entre à l’École nationale supérieure des beaux-arts (ENSBA) et obtient son diplôme en 1995. Encore étudiant en 1994, il est invité à participer à l’Exposition “L’hiver de l’amour” au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, où il sera censuré quelques jours avant le vernissage. Depuis plus de vingt ans, il vit de ses …
Découvrir les artistes invité·e·s
Artistes
Nombre d’œuvres dans le fonds
Les œuvres de Alberto Sorbelli
Œuvre collective
Oct. 2019
À l’écoute du bal rêvé s’inscrit dans la continuité de la série des Bals rêvés, mis en scène par Alberto Sorbelli depuis 2013. Il s’agit d’une œuvre performative en trois actes qui célèbre la …
Nov. 2018
À l’écoute du bal rêvé se différencie des formes précédentes. Alberto Sorbelli met en scène une conférence-performée de François Levy et convoque également Victor Inisan et sa compagnie de théâtre Le …
Déc. 2016
Cette quatrième édition du Bal rêvé se déroule entre 13h et 1h du matin. A l’instar des éditions précédentes, des stands installés dans l’espace du Générateur proposent des activités en …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+7)