Informations œuvre
  • Dates de représentation 11/10/2015 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Sarah Cassenti
  • Artistes invité·e·s Maya Arbel, Hélène Defilippi
  • Autres artistes Naomi Shka, David Coignard, Mogly Speix
Informations évènement
Note d’intention

Bodyïn, le Corps d’Alice, a Hole in the Wall prolonge l’expérience des ateliers Nönude. C’est une invitation à dessiner, à modeler, à écrire ou simplement à être présent.e le temps de l’atelier pour y percevoir les éléments qui s’y dessinent, à l’intérieur ou à l’extérieur de nous.
Sarah Cassenti imagine des scènes autour desquelles se rejoignent différent.e.s complices, différents gestes et regards pour un atelier de dessin Grandeur Nature.
L’œuvre est une exploration par le détail du Corps Géant d’Alice, au coeur du Générateur.
Je sais qui j’étais quand je me suis levée ce matin, mais j’ai dû, je crois me transformer plusieurs fois depuis lors. ” Alice, Lewis Carroll.

Les Clefs du Nönude : La durée et la cosmogonie. Les corps nus et sexués pour médiums, Maya Arbel (Israël), Naomi Shka et Hélène Defilippi, la beauté et l’intensité de leur présence respective. La vivacité des dessinateurs et de leur trait pour l’agilité et l’éclat de la pensée. La notation du présent en étoile par les participants. Les éléments du décor de Sarah Cassenti dégoupillent des ailleurs pour de nouvelles liaisons entre les poses vivante et nous, l’écriture vidéo de David Coignard font glisser les plans, font apparaître et disparaître les reliefs, créent des zones d’ombre, zones d’imaginaire pur, autant de Portes pour plonger intensément dans notre espace intérieur et en tirer un itinéraire cristallin, un tracé vers l’antre de notre joie en liberté.”
-Sarah Cassenti

Notice de l’œuvre

Orchestrées et imaginées par Sarah Cassenti, des scènes vivantes se développent comme une invitation à prendre la mesure de l’espace qui sépare le corps du public de ceux des trois modèles féminins : Maya Arbel, Naomi Shka et Hélène Defilippi.
La performance dure quatre heures. Les trois modèles, nues ou en culotte, pieds nus ou en chaussures à talons, s’exposent au regard des spectateur·rices placé·es autour d’elles. Elles évoluent au gré des indications chuchotées de Sarah Cassenti.
Pour la majorité du public il participe à la performance en dessinant les femmes. Les vêtements semblent inutiles : l’une des trois femmes porte pendant un certain temps son pantalon à peine remonté, un bas passé par-dessus la tête. Elles évoluent en harmonie, parfois indépendamment les unes des autres, autour du corps d’un lièvre mort qu’elles portent par moments dans leurs bras, autour de leurs cous.
Les projections de David Coignard évoluent en simultané sur leurs corps et dans l’espace. Les variations dans l’intensité et la couleur de la lumière créent des jeux d’ombre qui donne une dimension onirique à la scène et aux corps qui l’habite.
À la fin de la performance, une chanteuse, Roya Zagar, et Jeffrey Louis Reed - auteur des bandes sonores des ateliers Nönude - et un autre guitariste accompagnent la performance.

En images
Image 01/46
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 46
  • Crédits photographes Bernard Bousquet,
  • Dates des prises de vues 11/10/2015
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Documents
Esquisse préparatoire de la performance Nönude #2 - Bodyïn, le corps d’Alice, a Hole in the Wall
  • Type de document Dessin
  • Auteur·trice Sarah Cassenti
  • Nombre de pages 1
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 18
Sarah Cassenti est née en 1974 à Clamart, vit et travaille entre le sud de la France et Paris. Elle a été formée par Roman Cieslewicz et Chantal Petit à Penninghen en conception graphique de 1991 à 1996, et à la Rietveld Academie en 1994. Elle développe depuis plusieurs années le Nönude, ateliers de dessin-vivant au croisement de la mise en scène et de la performance. Elle a créé avec Hélène Defilippi le duo les Idiotes, et elles tiennent ensemble le Lieu des idiotes à Paris. La présence et le corps de ses complices, Maya Arbel, Irena Andreeva, Naomi Shka transmettent également son geste lors de ses pratiques performatives. Elle crée des objets massifs en céramique, aux reliefs archaïques, prothèses chamaniques qu’elle utilise au cours de scènes live. Elle co-édite également …
Découvrir les artistes invité·e·s
Artistes
Nombre d’œuvres dans le fonds
Les œuvres de Sarah Cassenti
Mars 2022
Portant un vêtement B.Painted de Bernard Bousquet, Jacques Donguy se déplace en lisant ses textes. Sur un mur du Générateur, sont projetées des séquences d’algorithmes. Concurremment, les corps …
Juin 2018 – Juil. 2018
L’exposition/performance se déroule dans l’espace du Générateur où sont disposés ça et là plusieurs petits objets en céramique, ressemblant à des organes humains, des œufs ou encore des …
Juil. 2018
Le public et amateurs de dessin se réunissent donc pendant deux sessions d’ateliers Nönude avec deux propositions différentes. Le 6 juillet 2018 - Nönude Libre Reliefs 1 Avec la complicité de …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+6)