Informations œuvre
  • Dates de représentation 30/06/2018 (Le Générateur), 01/07/2018 (Le Générateur), 02/07/2018 (Le Générateur), 03/07/2018 (Le Générateur), 04/07/2018 (Le Générateur), 05/07/2018 (Le Générateur), 06/07/2018 (Le Générateur), 07/07/2018 (Le Générateur), 08/07/2018 (Le Générateur)
  • Source Le Générateur
  • Artistes Sarah Cassenti
  • Musique Jeffrey Louis Reed
  • Complices Maya Arbel, Rugiada Cadoni, Chantalpetit, Olivier Chebab, Pascal Fouquereau, Céline Paul, Nadia Sabah Smara, Biño Sauitzvy, Anna Ten, Alexander Vivas Misel
Informations évènement
Note d’intention

Tout en douceur, l’artiste-plasticienne Sarah Cassenti s’empare pendant une semaine de l’espace du Générateur et propose une série de rendez-vous où elle pointe l’endroit où cela chauffe, à l’interieur de la peau. Sarah Cassenti réinvente les situations en fonction du contexte, des rencontres et de sa vie psychique. Elle est humaine et magnétique et ses objets en portent les traces et le rayonnement.
Céramiques, scènes live, dessins, Sarah Cassenti relance les dés du sensible, fait frémir la chair et scénographie les corps et le vivant sur la durée de son événement, constellation d’étoiles vives à l’intérieur de l’espace du Générateur. Pendant une semaine, elle invite le public et réunit ses ami.e.s artistes pour traverser cette exposition/performance. Un voyage hors du temps pendant lequel elle monte des scènes, assemble des tableaux vivants immergés dans des ambiances sonores toujours singulières.
Son intention est que chacun.e chemine dans l’espace qu’elle a créé et associe les éléments présents afin de constituer sa propre interprétation de cette fiction qu’est RELIEFS Cassenti, soit le récit d’une vie de femme. Une vie parsemée de morceau d’émotions, de chair, d’aspérités spatiales, matérielles, émotionnelles et relationnelles.
Nous réchauffons l’air par la douceur de no(s)tre corps”.
Sarah Cassenti

Notice de l’œuvre

L’exposition/performance se déroule dans l’espace du Générateur où sont disposés ça et là plusieurs petits objets en céramique, ressemblant à des organes humains, des œufs ou encore des coquillages. Le cadre scénographique ainsi posé permet à Sarah Cassenti ainsi qu’aux artistes qu’elle invite à traverser l’espace en utilisant la portée poétique et signifiante des objets disséminés autour d’eux.
Le public lui reste libre de déambuler, de participer, d’observer les différents gestes et propositions qui s’offrent à lui. Sarah Cassenti propose ici un relief plastique, dimensionnel et relationnel que le public choisit, ou non, de traverser en douceur. Ainsi, si certaines actions paraissent parfois radicales d’un point de vue esthétique notamment, l’expérience, elle, est tout à fait douce, les performances s’enchainent simplement sans provocation, sans effet de mise en scène quelconque.

Les rendez-vous donné au public sont les suivants :
Le 30 juin 2018
Performance intitulée “Vaudouce Child” par Sarah Cassenti
Performance intitulée “Les Bottes de Péteux” par Olivier Chebab

Le 1er juillet 2018
Performance intitulée “Je suis une ombre” par Maya Arbel et Jeffrey Louis-Reed

Le 3 juillet 2018
Journée “COY-Loup ” par Sarah Cassenti et Nadia Sabah Smara

Les 6 et 7 juillet 2018
Ateliers “Nönude #3 - Le manteau” par Sarah Cassenti, en simultané avec la participation de Jacques Donguy pour sa performance numérique “Atari Poem

Le 8 juillet 2018 pour un après-midi performatif intitulé “Tea-Party” avec des artistes invités :
Projection des vidéo-performances de Chantalpetitclinamen 2016
Performance intitulée “RETRO-PERSPECTIVE” par Rugiada Cadoni
Performance intitulée “Danser les vieilles peaux” par Biño Sauitzvy
Performance intitulée “Sans titre” par Anna Ten et Alexander Vivas Misel
Performance intitulée “Empreinte” par Soline de Warren et floZif
Performance intitulée “Karatronique” avec Céline Paul et Pascal Fouquereau

La vidéo ci-dessous est la vidéo des performances du dernier jour de l’exposition.

En images
Image 01/15
Précédent
Suivant
Informations images
  • Nombre d’images sélectionnées pour Performance Sources 15
  • Crédits photographes Bernard Bousquet
  • Dates des prises de vues 30/06/2018
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Captation vidéo
Play
Mute
Play
00:00
10:25
Plein écran
Ce contenu contient des scènes de nudité et est réservé aux personnes majeures.
Informations vidéo
  • Crédits réalisateur·rice Le Générateur
  • Crédits monteur·euse Thibault Paris
  • Date de captation 08/07/2018
Contactez-nous pour accéder à l’ensemble des documents
Documents
Flyer de l’exposition/performance Reliefs Cassenti
  • Type de document Flyer
  • Auteur·trice SarahCassenti
  • Année 2018
  • Langue Français
  • Nombre de pages 2
Découvrir l’artiste
  • Nombre d’œuvres dans le fonds 18
Sarah Cassenti est née en 1974 à Clamart, vit et travaille entre le sud de la France et Paris. Elle a été formée par Roman Cieslewicz et Chantal Petit à Penninghen en conception graphique de 1991 à 1996, et à la Rietveld Academie en 1994. Elle développe depuis plusieurs années le Nönude, ateliers de dessin-vivant au croisement de la mise en scène et de la performance. Elle a créé avec Hélène Defilippi le duo les Idiotes, et elles tiennent ensemble le Lieu des idiotes à Paris. La présence et le corps de ses complices, Maya Arbel, Irena Andreeva, Naomi Shka transmettent également son geste lors de ses pratiques performatives. Elle crée des objets massifs en céramique, aux reliefs archaïques, prothèses chamaniques qu’elle utilise au cours de scènes live. Elle co-édite également …
Les œuvres de Sarah Cassenti
Mars 2022
Portant un vêtement B.Painted de Bernard Bousquet, Jacques Donguy se déplace en lisant ses textes. Sur un mur du Générateur, sont projetées des séquences d’algorithmes. Concurremment, les corps …
Juil. 2018
Le public et amateurs de dessin se réunissent donc pendant deux sessions d’ateliers Nönude avec deux propositions différentes. Le 6 juillet 2018 - Nönude Libre Reliefs 1 Avec la complicité de …
Sarah Cassenti Nadia Sabah Smara
Juil. 2018
La performance dure près de huit heures et se déroule sans spectateurs à l’exception de Bernard Bousquet qui les photographie. Les deux artistes investissent tout l’espace du Générateur. Quasiment …
Voir toutes les œuvres de l’artiste (+6)